Réforme territoriale – Appel à contributions

Réforme territoriale – Appel à contributions

Cher(e)s collègues,

La réforme territoriale se précise un peu chaque jour. La fusion des régions semble faire consensus sur l’objectif, même si ça et là les mariages sont plus ou moins consentis. Il en va tout autrement de la possible disparition des conseils généraux qui poserait à l’évidence de très nombreuses questions. Il semble acquis que l’action sociale resterait la dernière compétence des départements moribonds au moins jusqu’en 2020. On comprend pourquoi quand on réfléchit à la difficulté d’imaginer une nouvelle organisation de l’action sociale qui réponde au mieux aux besoins de nos concitoyens dans un contexte budgétaire contraint. Car c’est ainsi que nous est présentée cette grande réforme : faire plus simple pour moins cher !

Disons le d’entrée, nous entretenons d’excellentes relations avec nos collègues des Conseils Généraux et avec l’ANDASS en particulier. Nous devrons bientôt nous rapprocher d’eux pour discuter ensemble d’un avenir qui pourrait bien être commun. Nous ne serons pas trop nombreux pour débattre de ce sujet complexe aux questions multiples et aux réponses pas évidentes !

A la rentrée un grand débat va s’engager auquel les associations d’élus régionaux, départementaux et communaux et les associations professionnelles seront appelées à participer. Il est indispensable que l’ANCCAS fasse entendre sa voix, celle du premier échelon de proximité. Nous devons réfléchir ensemble sur les conséquences de cette réforme pour nos usagers et nos établissements.

La commune, le regroupement de communes sont ils l’échelon pertinent pour traiter tout ou partie des questions sociales jusqu’alors dévolues aux départements ? Vaste sujet qui mérite une mobilisation générale de notre réseau.

Je souhaite constituer rapidement un groupe de travail chargé d’élaborer notre position commune.

J’invite tous ceux qui peuvent y participer à nous le faire savoir sachant que la constitution de ce groupe sera arrêtée par l’assemblée générale du 11 septembre. D’ici là toutes les bonnes volontés sont les bienvenues et chacun d’entre vous peut nous adresser une contribution qui servira à alimenter la réflexion commune, par mail à l’adresse contact@actas-asso.fr.

Dans les mois à venir le paysage des politiques sociales locales va se trouver bouleverser. Les CCAS/CIAS seront profondément impactés. A nous de faire en sorte que la notion de proximité qui nous est chère soit défendue dans l’intérêt de nos usagers.

Je compte sur votre mobilisation et sur votre présence nombreuse à nos Rencontres nationales les 11 et 12 septembre prochains pour montrer, s’il en était encore besoin, la pertinence de notre réseau.

Bien cordialement,

Le Président,

Directeur Général du CCAS de Tours, 

Denis Guihomat

anccas-37gif

imprimer