Lettre d’information n°106

A l’heure où j’écris ces lignes la France a froid. A longueur de journaux télévisés on nous rappelle qu’il neige en hiver et que parfois même les fleuves, rivières et autres lacs se transforment en glaçons. Les enfants loupent des cours et s’en réjouissent, les marchands de bonnets se félicitent…les garagistes aussi mais sans trop le dire.

Puis vient l’inévitable reportage sur les SDF et tous les mal logés .On y voit les laissés pour compte qui ont trouvé un refuge dérisoire au fond des bois ou bien est-ce le tour de ceux qui s’entassent dans des chambres insalubres louées à prix d’or par des marchands de sommeil sans scrupules. On y parle de ces familles qui n’ont plus les moyens d’allumer le chauffage et de celles dont les enfants font leurs devoirs à la lueur d’une bougie. On va y apprendre qu’ils souffrent d’un nouveau mal, la précarité énergétique et qu’il y a même une passoire du même nom !
Tant qu’on y est on fera un tour des associations qui oeuvrent sur le terrain, qui distribuent des centai-
nes de milliers de repas, entre autres, à ceux pour qui la précarité est tout simplement générale….
Et nous devant nos postes de télévision nous nous disons que nous avons vu les mêmes reportages
l’année dernière et celle d’avant aussi et les autres encore … et que n’en déplaise à certains notre civili-
sation a encore bien des progrès à faire.

imprimer