Lettre d’information n°75

Suite à des pépins de santé, Jean-Philippe TURBELIER, notre maquettiste et aussi caricaturiste, qui assurait la réalisation de « La Lettre aux adhérents », a du suspendre ses activités et passer la main à Yves MASSART.

Au nom de tous les adhérents, j’adresse un très amical salut à Jean-Philippe et je forme des voeux pour son rétablissement et sa reprise progressive d’activité. Malgré la suspension de la parution de La Lettre, l’ANCCAS a continué à être présente sur de nombreux fronts. Et en particulier celui de la reconnaissance statutaire de la fonction de directeur de C.C.A.S. Avec l’UNCCAS, nous avons été une nouvelle fois reçus le 20 mars dernier à la DGCL qui nous a fait part de son accord pour inclure dans le chantier réglementaire qui suivra la parution de la loi sur la fonction publique territoriale, en cours de discussion parlementaire, les dispositions rendant possible la création d’un emploi fonctionnel au sein des C.C.A.S. des communes de plus de 10 000 habitants.

 

Yes !

 

Et pour les C.C.A.S. des communes de plus petite taille, la DGCL partage notre point de vue de répondre à ce besoin de reconnaissance des responsabilités exercées, par le biais d’une bonification indiciaire.

 

Re Yes !

 

Bien entendu, nous ne nous réjouirons complètement de cette juste reconnaissance que dès lors que les textes seront parus et applicables. Mais force est de constater que la fenêtre n’a jamais été aussi grande ouverte et nous espérons bien confirmer cette ouverture en juin prochain lors du congrès qui nous réunira à Saint-Raphaël, les 7,8 et 9 juin prochains.

Anne-Marie TRUJILLO et son équipe se sont employées à nous réserver un superbe accueil. Le thème du congrès est d’une actualité brûlante et les tarifs, comme vous nous l’aviez demandé, sont particulièrement étudiés.

Toutes raisons pour ne pas rater ce temps fort de la vie de notre association, placé plus que jamais sous le signe des deux valeurs fondatrices de l’ANCCAS : « Professionnalisme et Convivialité ».

 

Philippe RYSMAN

 

Consultez la Lettre d’information n°75

imprimer