Lettre d’information n°94

Lors de notre congrès de ROUEN nous nous réunirons comme à l’habitude en Assemblée générale. Au delà d’une réunion réglementaire d’approbation des rapports et des comptes cette réunion va nous servir à prendre position sur un sujet important qui intéresse nos ESMS et principalement nos EHPAD: la convergence tarifaire. Sur ce point l’avis assez général des professionnels est plutôt défavorable. Le Principe lui-même semble vouloir dire qu’il y aurait en France des établissements disposant de trop de moyens. Mais trop de moyens par rapport à
quoi ? Par rapport aux besoins justement quantifiés ? Par rapport à des ratios admis par les professionnels ? 496 EHPAD auraient ainsi trop de personnel. En ont-ils pour autant suffisamment pour assurer une prise en charge digne des légitimes attentes des personnes âgées et de leurs familles ? Sans doute pas. Les EHPAD ont un besoin urgent de moyens nouveaux qui leur permettent dans un premier temps d’atteindre le niveau d’encadrement dont disposent leurs homologues mieux dotés. Ils n’ont pas besoin de fausse solution créatrice de vrai conflit. Je me demande vraiment qui peut bien avoir eu l’idée que c’est en généralisant un problème qu’on arrive à le résoudre !

Denis GUIHOMAT

 

Consultez la Lettre d’information n°94

imprimer