Lettre d’information n°96

Nous préparons activement nos 33èmes rencontres qui se tiendront à Saint Jean de LUZ – URRUGNE les 3 et 4 juin prochains. Nous avons souhaité débattre de la crise qui met à mal tant de nos concitoyens et qui nous oblige à modifier nos réponses afin de faire face à la multiplication et à la diversification des demandes. Tous, nous voyons nos systèmes d’aide sociale facultative fragilisés et de nouveaux publics affluer (personnes âgées, demandeurs d’asile, jeunes…).

L’année dernière, avec la mise en oeuvre du RSA, certains s’interrogeaient sur l’utilité de nos aides, voire même sur l’utilité de notre existence. La violence de cette crise, on nous parle de 400 000 personnes qui se retrouveraient exclues des indemnisations chômage dans les prochains mois, nous projette en première ligne du combat contre la précarité, parfois contre la misère. Je ne sais pas si le pire est derrière nous, je le souhaite ardemment. Je sais par contre que nous avons l’obligation d’inventer de nouvelles réponses capables d’aider un plus grand nombre sans espérer des moyens financiers supplémentaires de la part de nos partenaires habituels, eux-mêmes en plein questionnement.

La chasse au gaspi est plus que jamais ouverte. Mutualisation, regroupement et autres réorganisations sont à l’ordre du jour. Cela suffira- t-il ? Ne devrons-nous pas demander à nos élus de redéfinir les priorités ?

Des besoins croissants, des moyens constants, des réglementations complexes et parfois coûteuses à mettre en oeuvre, voilà le défi des prochains mois auquel les membres de notre réseau sont confrontés. Nous en débattrons ensemble, à la recherche de réponses adaptées aux besoins de nos usagers.

Denis GUIHOMAT

 

Consultez la Lettre d’information n°96

imprimer