Pacte parisien contre la grande exclusion

Pacte parisien contre la grande exclusion

Une démarche volontariste pour répondre à la massification et la diversification des besoins

Paris, « ville-capitale » et coeur de métropole, est confrontée sur son territoire à de nombreuses situations de rue, comparativement plus que les autres grandes villes françaises. Selon les différentes estimations disponibles, et malgré un dispositif de veille et d’urgence sociales très conséquent, 2 000 à 3 500 personnes vivraient en situation de rue. Le nombre de personnes sans-domicile1 est également important2. Ces situations de grande précarité recouvrent des réalités très différentes : des personnes isolées, majoritairement des hommes d’âge moyen bien que la proportion de femmes et de jeunes ait augmenté ces dernières années, des personnes migrantes en situation régulière ou irrégulière, des familles avec enfants dans les mêmes situations, des travailleurs pauvres, etc… De même, les trajectoires individuelles qui aboutissent à ces situations de rue sont diverses : outre les parcours migratoires et les conséquences de la crise économique (surendettement, perte d’emploi ou de logement), des ruptures d’ordre personnel (accident de la vie, séparation, décès, maladie…) ou encore des sorties d’institutions non accompagnées de solutions d’insertion sociale et ou professionnelle durables (prison, hôpital, aide sociale à l’enfance, etc.) peuvent conduire à la rue.

Consulter l’intégralité du document ici.

imprimer